Actualités

Félicitation du Directeur de programme aux bénéficiaires du Prix

''Equator Prize'' pour la gestion durable des terres en Afrique sub-saharienne

L’Union des Associations Villageoises de Gestion des Réserves de Faunes de la Pendjari (U-AVIGREF) soutenue par HELVETAS Swiss Intercooperation BENIN dans le cadre de la promotion du Coton biologique autour des aires protégées de la Pendjari, a été sélectionnée par ‘’Equator Initiative’’ pour son expérience dans le développement durable.
Le ‘’Equator Prize’’ est décerné tous les deux ans pour reconnaître et célébrer les organisations locales qui améliorent les moyens de subsistance des communautés rurales dans les écosystèmes des zones arides en Afrique Sub-Saharienne à travers la gestion durables des Terres.
Dans la zone tampon de la Réserve de biosphère de la Pendjari au nord-ouest du Bénin,  les producteurs du coton  sont en mouvement vers des pratiques biologiques et équitables. Les pesticides chimiques et  engrais avaient des effets néfastes sur les écosystèmes et la santé des producteurs. L’U-AVIGREF fait de la culture biologique une voie de développement durable. Malgré que les champs de coton bio produisent des rendements inférieurs, le coton peut être vendu à un prix plus élevé et les agriculteurs pourront éviter les charges liées aux engrais chimiques. La rotation des cultures a amélioré la sécurité alimentaire et complète l'économie de rente du coton.

Les faiseurs d'opinion du Bénin outillés pour mieux sensibiliser la population sur les dangers des Organismes génétiquement modifiés

 La prise de deux moratoires sur les organismes génétiquement modifiés (OGM) entre 2003 et 2013 a, au plan juridique, mis le pays à l'abri des OGM. Cette politique prudentielle et courageuse très appréciée n'a cependant pas été suivi de la mise en place de l'arsenal technique et réglémentaire nécessaire pour le contrôle et la gestion des OGM. Mieux pour n'avoir pris aucune décision depuis que le second moratoire est arrivé à terme en mars 2013, le pays est passé dans un vide juridique très préjudiciable. Cette situation pourra si l'on n'y prend garde remettre en cause les composantes de la souveraineté et de la sécurité alimentaires du pays. Dans le souci d'attirer l'attention des populations sur des événements qui pourront mettre en jeu leur sécurité alimentaire, HELVETAS Swiss Intercooperation Benin a organisé un atelier le mardi 29 octobre 2013 à Bohicon pour informer les éveilleurs de conscience et les faiseurs d'opinion sur les OGM afin qu'ils puissent relayer l'information au niveau de leurs communautés respectives.