Projet d'Appui à la Formation Professionnelle au Bénin (AFP)

Le projet vise à soutenir le développement de l'économie locale à travers l'amélioration des perspectives professionnelles dans les zones rurales dans le département de l’Atacora.

OBJECTIF

Promouvoir la formation professionnelle qualifiante rapprochée et de courte durée relative aux métiers de transformation des produits agricoles et des services locaux engendrant de nouvelles opportunités pour les hommes et les femmes en priorités non scolarisé ou déscolarisés.

RESULTATS ATTEINTS depuis 2013

3.664 personnes formées en formation professionnelle (au total)

De 2010 à 2014, 2.896 personnes formées sur les métiers :
  • 768 sur la transformation de karité, 965 sur la transformation en fromage de soja et 200 sur la transformation du lait de vache en fromage
  • 210 personnes sur des formations spécifiques en hygiène, en modes de conservations et de conditionnement des produits pour le développement d’activités économiques
En 2014 :
  • 300 maraîchers renforcés sur les techniques de production avec 284 femmes
  • 100 jeunes formés sur l’élevage des volailles,
  • 94 jeunes formés sur la production du soja organique
  • 259 femmes renforcées sur la transformation du néré
5.025 personnes formées en post Alphabétisation (au total (2011-2014)

De 2010 à 2013, 3.366 personnes post alphabétisées (44% de femmes)

En 2014 :
  • 1.659 apprenant(e)s formés/es en post Alphabétisation (60% de femmes) avec un taux de réussite de 90%
  • 100% des jeunes formés aux différents métiers cette année (753 au total dont 519 F et 234 H) sont des post alphabétisés.
Autres actions d’accompagnement
  • 29 groupements de femmes (236 membres au total) ont obtenu un crédit pour la transformation du soja, du karité, du néré avec une institution de micro-finance (CLCAM)
  • 7 cadres de concertation et 7 collectifs d’artisans sont fonctionnels dans les communes et désormais les communes sont autorisées à organiser les CQM
  • 9 coopératives de soja & karité fonctionnelles et actives dans la commercialisation
  • 6 communes sur les 7 ont participé à hauteur de 25% dans le financement de la formation des 75 maîtres/maîtresses et le suivi des centres pendant les campagnes de post-alpha
  • 4 modules de formation conçus (DACUM et manuel de lecture Post alpha) en karité, soja, lait de vache et Néré (traduit en 6 langues locales) et utilisation effective des modules de formation sur le soja (méthode DACUM) par la GIZ
  • Formation des élus consulaires de la Chambre Interdépartementale des Métiers (CIM) sur le Code communautaire de l’artisanat de l’UEMOA
  • Facilitation du montage d’un dossier de demande de cofinancement pour la formation de 23 jeunes sur l’apiculture

APPROCHES INNOVANTES

Tracer study :  c’est un outil de traçabilité qui permet de mesurer les effets et impacts des formations réalisées. Il est ,is en place de manière systématique sur les personnes formées lors des formations pour connaitre l’origine des participants et mesurer le niveau de compétences à l’entrée et la sortie des formations avec la perspective d’organiser un interview avec ces mêmes personnes après trois ans au minimum afin de mesurer les effets.

Les formations en Post-alphabétisation en langues locales  permettent aux plus vulnérables d’accéder à des remises à niveau et d'accéder à des formations professionnelles adaptées au contexte local. Les communes jouent un rôle fondamental dans cette dynamique dont elles co-financent ces formations.
 

Fiche projet AFP 2014

BUDGET de la phase I : Période : 2013 - 2016 1.110.000 CHF

PARTENAIRE FINANCIER

HELVETAS Benin
 

 

FICHE PROJET / CAPITALISATION / TEMOIGNAGES

AFP - Fiche projet

VIDEO PROJET AFP